LES SUJETS

Comment contourner le système: des fermes dans votre maison ou votre appartement, saines et sans Monsanto

Comment contourner le système: des fermes dans votre maison ou votre appartement, saines et sans Monsanto

Par Aimee Rice


De BWN Patagonia, nous dénonçons constamment qu'au moins 80% des aliments transformés dans les supermarchés contiennent des OGM ou des résidus d'herbicides Monsanto. Que les bébés naissent avec des produits agrochimiques dans leur sang, puis que leurs mères les allaitent avec des toxines qui causent le cancer, des tumeurs, des malformations et des déficiences immunitaires. Pour cette raison et d'autres, nous recommandons toujours de quitter les villes pour s'installer dans des zones rurales plus sûres et plus saines. Mais bien sûr, cela n'est pas toujours possible en raison des coûts, de la paperasse et des obligations. Cependant, et même avec ces problèmes, vous pouvez commencer à contourner le système alimentaire: Comment construire une ferme dans votre maison ou votre appartement.

Créer un système alimentaire dans votre petit appartement: L'espace intérieur, couramment utilisé pour le jardinage, peut également devenir votre salut contre les OGM et les produits chimiques nocifs qui inondent les supermarchés.

Partout où il y a un endroit ensoleillé, près d'une fenêtre, d'un petit patio ou même dans une pièce, à l'aide de contenants, vous pouvez faire pousser des légumes, des herbes et même des arbres fruitiers.

La question la plus dérangeante est l'utilisation d'espaces ombragés, tels que les salles bonus, les placards et les armoires, les salles de travail, les espaces de rangement, les baignoires inutilisées et le comptoir de la cuisine. Peut-être n'avez-vous jamais pensé à ces endroits comme des zones de croissance, mais là où il y a de l'espace, il y a un potentiel de croissance!

De toute évidence, assurez-vous d'abord avec un expert que les graines que vous obtenez ne sont pas transgéniques ou contaminées.

Une récolte de blé qui n'occupe que le dessus de votre réfrigérateur peut germer et produire de 900 grammes à 1,5 kilogramme par semaine, que vous pouvez utiliser pour manger ou jus. Au même endroit, vous pouvez également faire pousser des champignons ou brasser de la bière au gingembre, du vin ou du kéfir. Il n'est pas non plus difficile de préparer un bac à vers sur un balcon pour le compostage des déchets organiques, ou de vendre les vers comme appâts de pêche! Il existe de nombreuses possibilités d'utiliser les espaces dans les zones urbaines, même les parties ombragées, de manière productive.

Ceci est un extrait de Fresh Food from Small Spaces: The Square-Inch Gardener’s Guide to Year-Round Growing, Fermenting, and Sprouting par R. J. Ruppenthal. Il a été adapté pour le Web et traduit par BWN Patagonia.

Certains de nos lecteurs commenceront à se demander s'il est possible d'élever des animaux dans un rayon, par exemple des poulets. Bien sûr, ni BWN Patagonia ni l'auteur RJ Ruppenthal n'acceptent de garder des poulets, ou tout autre animal, dans des conditions de surpeuplement inhumain, bien au contraire. La nature doit être respectée si nous voulons une alimentation saine. Nous avons demandé à RJ d'ajouter ce commentaire.

Produits frais produits dans de petits espaces


Si vous lisez ces mots, il est probable que vous vivez en ville et que vous n'ayez pas trop d'espace. Avec un peu de chance dans une maison de quartier, avec une cour arrière, ou quelque chose d'encore plus petit: un appartement avec une seule fenêtre où le soleil entre.

Indépendamment de cela, que vous ayez: une terrasse, un balcon, un escalier, un garage, un espace de rangement, une fenêtre ou simplement un comptoir de cuisine, il est très probable que vous puissiez utiliser de l'espace pour faire pousser des aliments.

Ensuite, nous allons imaginer ce qui est possible, afin que vous essayiez de mettre les idées en action en produisant des aliments bons et frais pour vous et votre famille, même dans des espaces extrêmement petits.

Dans la plupart des espaces urbains, avec suffisamment de créativité et de dévouement, il est possible de cultiver une partie considérable de la nourriture dont une famille a besoin.

Vous pouvez même décider de vous spécialiser dans une culture, comme les fruits, les champignons ou les légumes, et cela sera plus que suffisant pour répondre aux besoins de votre famille et même, très probablement, vous aurez quelque chose à vendre ou à échanger contre d'autres aliments. dont vous avez besoin, et ce que produit votre voisin.

Si vous avez une terrasse ou un balcon

La première chose à faire est de réfléchir aux espaces que vous pouvez utiliser pour la production alimentaire. Si vous avez une terrasse extérieure et que vous souhaitez démarrer un petit jardin au sol ou à l'intérieur de conteneurs (ou pots), les considérations les plus importantes à prendre en compte sont: La lumière et la chaleur. La plupart des experts en jardinage vous diront de ne même pas penser à cultiver des légumes si vous n'avez pas au moins 6 à 8 heures par jour de lumière directe du soleil, mais il existe en fait de nombreux types de légumes qui peuvent être cultivés avec beaucoup moins d'heures de lumière du jour.

Il est vrai que, par exemple, les tomates, les poivrons, les pommes de terre, les concombres, les aubergines, les courges ou les baies (fraises, framboises) doivent recevoir au moins 4 à 5 heures de soleil intense (de préférence plus). Mais si les conditions d'éclairage ne sont pas meilleures que le minimum, il est recommandé de commencer par les plus petits légumes, comme les tomates cerises, qui ont besoin de moins de lumière pour mûrir. Il en va de même pour les poivrons ou les piments.

En même temps, vous pouvez ajouter un peu de lumière réfléchie, et une lampe fluorescente aide aussi.

Si votre espace extérieur est faiblement éclairé, vous pouvez faire pousser des légumineuses, des tubercules et des légumes-feuilles. Ces plantes peuvent prospérer à l'ombre partielle, tout comme les carottes, les betteraves et d'autres légumes-racines. Les légumes à feuilles comme la laitue, les épinards, les blettes, la rhubarbe, le brocoli et le chou peuvent même pousser dans un endroit ombragé, mais avec un peu de lumière réfléchie. Les pommes de terre, les herbes, les oignons et l'ail peuvent également être cultivés à l'ombre partielle, mais bien sûr, ils seront beaucoup plus productifs à la lumière du soleil. Pensez à essayer une variété de légumes au début, pour voir lesquels poussent le mieux, certaines cultures peuvent vous décevoir mais vous serez grandement récompensé par d'autres.

Terrain de jeux

Si votre cour est grande, vous pouvez même entretenir un poulailler ou une colonie d'abeilles, qui fournissent tous deux un approvisionnement soutenu en œufs frais ou en miel. Les poulets peuvent vivre dans une cage ou une cabane avec un minimum d'espace, que ce soit dans un jardin, un porche, un patio ou accroché au mur. Leur fumier est un bon engrais. Les poulets sont principalement utiles pour pondre des œufs, et leurs œufs sont une ressource renouvelable qui fournit des protéines équilibrées et une bonne nutrition. Une ruche peut avoir encore moins d'espace horizontal qu'un poulailler, n'a pas besoin de lumière du soleil et demande moins de travail que de garder un chien. Une colonie d'abeilles dans une ruche de taille moyenne peut fournir de 45 à 70 kilos (deux ou trois grands seaux) de miel chaque saison. S'il y a des restes, rappelez-vous que beaucoup de ces produits sont chers et que vous pouvez les vendre ou les échanger (avec la cire d'abeille) contre tout ce dont vous avez besoin.

Espace

Si l'espace horizontal est limité, n'ayez pas peur de «penser verticalement»: les cages à poulets sont souvent montées sur des murs verticaux dans la maison d'une personne, et de nombreux petits jardins cultivent avec succès des fraises ou des tomates à partir de paniers suspendus. D'avant-toit ou de poutres. Il existe également des plantes rampantes telles que la framboise ou la hanche, qui peuvent pousser naturellement verticalement, sans utiliser beaucoup d'espace horizontal.

Lumière

Plein soleil

C'est le plus simple: avec lui, vous pouvez faire pousser n'importe quoi, y compris des fruits, des baies et des légumes de toutes sortes. Votre principale limitation pourrait être la météo ou l'espace.

Lumière faible

Légumes à feuilles vertes, haricots et pois chiches et tubercules qui peuvent très bien pousser à l'ombre partielle. Si vous avez au moins un peu de soleil direct chaque jour, vous pouvez essayer de petits légumes-fruits, comme les tomates.

Ombre

Les champignons poussent bien à l'ombre et sont chers, l'obscurité n'affecte ni les poulaillers ni les ruches.

Au sein de votre département, vous pouvez également utiliser des zones ombragées pour les champignons ou les pousses de blé, ou comme lieu de fermentation, que ce soit pour le yogourt, le kéfir, la choucroute, le kimchi, la bière au gingembre ou d'autres aliments fermentés.

Riz Aimee - BWN Patagonia - 21/11/2011 - http://bolsonweb.com.ar


Vidéo: Maison hors réseau, combien ça coûte? (Mai 2021).