LES SUJETS

La lutte écologique a vaincu le cuivre à Porto Rico

La lutte écologique a vaincu le cuivre à Porto Rico

Par Carmelo Ruiz-Marrero

Depuis les années 1960, le gouvernement de ce Commonwealth des États-Unis avait l'intention d'autoriser l'exploitation du cuivre à ciel ouvert dans les municipalités montagneuses de Lares, Adjuntas et Utuado. Mais une campagne environnementale populaire a forcé le gouvernement, après des décennies de lutte, à abandonner le projet.

En 1996, le gouverneur de l'époque, Pedro Rosselló, a interdit l'exploitation à ciel ouvert sur l'île et a désigné par la loi la parcelle de terrain où les fouilles auraient lieu comme «Bosque del Pueblo».

L'opposition à l'exploitation minière était dirigée par Casa Pueblo, une organisation non gouvernementale basée dans la municipalité du centre-ouest d'Adjuntas. Le groupe a été fondé en 1980 par des artistes, intellectuels et écologistes associés à Juan Antonio Corretjer, poète de renommée internationale et l'une des figures de proue du mouvement indépendantiste jusqu'à sa mort en 1985.

De 1937 à 1942, Corretjer est emprisonné aux États-Unis pour son association avec le Parti nationaliste, qui participe à la lutte armée pour l'indépendance.

En 1982, une source secrète à l'intérieur de La Fortaleza, la résidence du gouverneur qui abrite le pouvoir exécutif, a divulgué une mystérieuse carte de Porto Rico au groupe de Corretjer, montrant l'île traversée par des projets d'infrastructure, des autoroutes, des usines pétrochimiques, des mines. bases militaires.

Corretjer a chargé Casa Pueblo, alors appelée Taller de Arte y Cultura, d'enquêter sur ce que signifiait la carte. Après avoir consulté diverses sources, dont le US Army Corps of Engineers, le groupe a découvert Plan 2020, un projet secret d'extraction de ressources naturelles et de développement économique militarisé basé sur l'exploitation minière à ciel ouvert.

Plus de 30 ans après la divulgation du plan 2020, l'exploitation à ciel ouvert s'est arrêtée avant son démarrage, mais d'autres éléments du projet, tels que la construction d'autoroutes, se poursuivent à un rythme soutenu malgré les protestations des organisations environnementales.

Casa Pueblo reste vigilante dans la protection de l'environnement de Porto Rico et active dans la promotion du développement durable. De 1999 à 2003, l'organisation a aidé des manifestants qui ont recouru à la désobéissance civile pour fermer un champ de tir de l'US Navy sur l'île-municipalité de Vieques.

Des volontaires de Casa Pueblo ont mené des études scientifiques sur la contamination militaire au champ de tir.

Pour son travail en faveur de la paix et du développement, Casa Pueblo a remporté le prestigieux prix Goldman de l'environnement en 2002.

«C'est un projet d'évolution et de réévolution», a déclaré le fondateur et directeur de l'organisation, Alexis Massol. «C'est une réponse au projet colonial capitaliste que l'empire nord-américain tente de nous imposer.

Notre projet est dynamique. Vous n'avez pas peur de faire face à des erreurs ou à des contradictions. Et cela combine éducation et action », a-t-il ajouté. Casa Pueblo tire son nom de leur maison physique, une ancienne maison que l'organisation a occupée et restaurée au milieu des années 1980. Elle dispose d'une bibliothèque communautaire et d'une grande salle souvent utilisée pour des réunions et des activités culturelles et artistiques.

Le deuxième étage est utilisé pour un programme d'artistes résidents. À l'arrière, il y a un sanctuaire de papillons et une autre structure qui abrite Radio Casa Pueblo, la première station de radio communautaire de Porto Rico, fondée en 2007.

L'autogestion est très importante pour Casa Pueblo. Depuis 1989, elle est financée par la vente de sa propre marque de café artisanal, Madre Isla, dont une grande partie est cultivée dans une ferme appartenant à l'organisation, qui propose également un tourisme écologique.

En 1999, le bâtiment Casa Pueblo est devenu indépendant du réseau électrique et est passé à un système d'énergie solaire. "Nous sommes financièrement autonomes, et c'est pourquoi lorsque nous parlons de liberté, ce n'est pas un simple discours", a déclaré Massol à IPS. "Nous parlons de notre propre voix indépendante et nous ne faisons pas d'alliance avec les partis politiques", a-t-il déclaré.

Le projet le plus ambitieux de l'organisation est la forêt modèle d'Adjuntas Tierras. Ce projet, que le gouverneur Alejandro García Padilla a promulgué mais est en cours de modification par le Parlement portoricain, couvrira plus de 153 000 hectares et reliera 20 zones naturelles protégées existantes par des corridors écologiques.

«La forêt modèle est un projet de développement économique durable, de préservation écologique et de participation citoyenne», a expliqué l'économiste Mike Soto Class, président du Center for a New Economy, un centre de recherche basé à San Juan.

La forêt «encourage la conservation, tout en créant des entreprises et des emplois, et contribue à la sécurité alimentaire du pays. C'est un projet qui illustre un changement de paradigme dans l'utilisation des ressources et dans la manière dont les modèles de développement et de gouvernance sont conçus », a-t-il décrit.

«Les Forêts Modèles sont des processus à base sociale dans lesquels des groupes représentant une diversité d'acteurs et de secteurs travaillent ensemble vers une vision commune du développement durable de leur territoire», selon le Réseau ibéro-américain des Forêts Modèles.

"Ils contribuent aux objectifs mondiaux de réduction de la pauvreté, de changement climatique et de lutte contre la désertification, ainsi qu'aux objectifs mondiaux de développement durable", ajoute-t-il.

Il existe actuellement 28 forêts modèles en Amérique latine. «Cette forêt bénéficiera d'une participation populaire et d'un gouvernement partagé. Ce sera un projet écologique, mais il inclura également le développement économique, en particulier l'agriculture », a expliqué Massol. Casa Pueblo a proposé que la forêt modèle des terres d'Adjuntas soit une zone d'agriculture durable, sans cultures génétiquement modifiées.

Édité par Kitty Stapp / Traduit par Álvaro Queiruga

Actualités IPS


Vidéo: S4MM x Noizy - Puerto Rico prod by. Don Gima x NIZA (Janvier 2022).