LES SUJETS

"Jusqu'à quand?"


Par Eduardo Galeano

Ce carnage de civils s'est déchaîné après l'enlèvement d'un soldat. Jusqu'à quand l'enlèvement d'un soldat israélien peut-il justifier l'enlèvement de la souveraineté palestinienne? Combien de temps l’enlèvement de deux soldats israéliens peut-il justifier l’enlèvement de tout le Liban?

La chasse aux Juifs a été, pendant des siècles, le sport préféré des Européens. A Auschwitz coulait un ancien fleuve de terreurs qui avait traversé toute l'Europe. Combien de temps les Palestiniens et les autres Arabes continueront-ils à payer pour des crimes qu’ils n’ont pas commis?

Le Hezbollah n'existait pas quand Israël a rasé le Liban lors de ses précédentes invasions. Jusqu'à quand continuerons-nous à croire l'histoire de l'agresseur attaqué, qui pratique le terrorisme parce qu'il a le droit de se défendre contre le terrorisme?

Irak, Afghanistan, Palestine, Liban ... Combien de temps les pays peuvent-ils continuer à exterminer en toute impunité?

Les tortures d'Abou Ghraib, qui ont suscité une certaine agitation universelle, n'ont rien de nouveau pour nous latino-américains. Nos soldats ont appris ces techniques d'interrogatoire à l'École des Amériques, qui a maintenant perdu son nom mais pas ses astuces. Combien de temps continuerons-nous d’accepter que la torture continue d’être légitimée, comme l’a fait la Cour suprême d’Israël, au nom de la légitime défense de la patrie?

Israël a ignoré quarante-six recommandations de l'Assemblée générale et d'autres organes des Nations Unies. Combien de temps le gouvernement israélien continuera-t-il à exercer le privilège d'être sourd?

L'ONU recommande mais ne décide pas. Quand ils décident, la Maison Blanche les empêche de décider, car elle a le droit de veto. La Maison Blanche a opposé son veto, au Conseil de sécurité, à quarante résolutions qui condamnaient Israël. Combien de temps les Nations Unies continueront-elles d’agir comme si c’était un autre nom pour les États-Unis?

Depuis que les Palestiniens ont été expulsés de leurs maisons et dépossédés de leurs terres, beaucoup de sang a coulé. Combien de temps le sang continuera-t-il à couler pour que la force justifie ce que la loi nie?

L'histoire se répète, jour après jour, année après année, et un Israélien meurt pour dix Arabes qui meurent. Jusqu'à quand la vie de chaque Israélien continuera-t-elle à valoir dix fois plus?

En proportion de la population, les cinquante mille civils, pour la plupart des femmes et des enfants, tués en Irak sont égaux à huit cent mille Américains. Combien de temps continuerons-nous d'accepter, comme si c'était la coutume, le meurtre d'Irakiens, dans une guerre aveugle qui a oublié ses prétextes? Jusqu'à quand restera-t-il normal que les vivants et les morts appartiennent à la première, deuxième, troisième ou quatrième catégorie?

L'Iran développe l'énergie nucléaire. Jusqu'à quand continuerons-nous à croire que cela suffit pour prouver qu'un pays est un danger pour l'humanité? La soi-disant communauté internationale n’est pas du tout affligée par le fait qu’Israël possède deux cent cinquante bombes atomiques, bien que ce soit un pays au bord de la dépression. Qui utilise le mesureur de danger universel? L'Iran est-il le pays qui a largué les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki?

À l'ère de la mondialisation, le droit de pression est plus fort que le droit d'expression. Pour justifier l'occupation illégale de la terre palestinienne, la guerre s'appelle la paix. Les Israéliens sont des patriotes et les Palestiniens sont des terroristes, et les terroristes sèment l'alarme universelle.

Jusqu'à quand les médias resteront-ils des craintes de communication?

Ce massacre maintenant, qui n'est pas le premier et ne sera pas, j'en ai peur, le dernier, se passe-t-il en silence? Le monde est-il silencieux? Combien de temps les voix d'indignation continueront-elles de sonner dans une cloche en bois?

Ces attentats tuent des enfants: plus d'un tiers des victimes, pas moins de la moitié. Ceux qui osent le dénoncer sont accusés d'antisémitisme. Combien de temps les critiques des crimes de terrorisme d'État resteront-ils antisémites? Jusqu'à quand accepterons-nous cette extorsion? Les Juifs sont-ils horrifiés par ce qui est fait en leur nom d'antisémites? Les Arabes sont-ils antisémites, aussi sémites que juifs? N'y a-t-il pas des voix arabes qui défendent la patrie palestinienne et répudient l'asile fondamentaliste?

Les terroristes se ressemblent: des terroristes d'État, des hommes du gouvernement respectables et des terroristes privés, qui sont des fous en liberté ou des fous organisés depuis l'époque de la guerre froide contre le totalitarisme communiste. Et tous agissent au nom de Dieu, quel que soit le nom de Dieu, d'Allah ou de Jéhovah. Combien de temps continuerons-nous à ignorer que tous les terroristes méprisent la vie humaine et qu'ils se nourrissent tous les uns des autres? N’est-il pas évident que dans cette guerre entre Israël et le Hezbollah, ce sont des civils, des Libanais, des Palestiniens, des Israéliens qui ont déposé les morts? N'est-il pas évident que les guerres en Afghanistan et en Irak et les invasions de Gaza et du Liban sont des incubateurs de haine, qu'ils fabriquent des fanatiques en série?

Nous sommes la seule espèce animale spécialisée dans l'extermination mutuelle. Nous consacrons chaque jour deux milliards et demi de dollars aux dépenses militaires. La misère et la guerre sont les filles du même père: comme certains dieux cruels, il mange les vivants et les morts. Combien de temps continuerons-nous à accepter que ce monde amoureux de la mort soit notre seul monde possible?


Vidéo: حصريأيس كريم أو كلاص بمذاااق الفواكه بنكهات مختلفة يستحق التجربة (Juin 2021).